13 octobre 2006 5 13 /10 /octobre /2006 05:01

Vivement les vacances...de Toussaint. Elles approchent à grands pas. Je prendrai quelques jours. Nous n'avons toujours pas changé d'heure et j'avoue que je suis crevée. Le soir à 20 heures 30 je baille déjà et à 22 heures je file éreintée au lit. Et l'hiver n'est encore passé ! qu'est ce que ce sera dans quelques semaines....

Nicolas me réclamait depuis plusieurs jours l'un de ses plats préférés : de la blanquette de veau.

J'ai trouvé, samedi du veau, en promotion et hier soir nous nous sommes délectés de blanquette. C'est bizarre, mais figurez vous que c'est un plat que mes parents ne cuisinaient pas. J'en avais gardé un mauvais souvenir aussi car à la cantine, on nous en servait avec plus de gras que de viande ! beurck !!


Blanquette de veau hyper fastoche


  P1170105.png

 

 

Pour 5 personnes

- 1 kg de veau
- 1 cuillère à soupe de fond de veau
- 4 carottes
- 1  oignon
- 5 ou 6 champignons de Paris frais coupés en lamelles ou 1/2 boîte
- 2 grosses cuillères à soupe de crème fraîche
- le jus d'un citron
- farine
- 2 verres à moutarde de vin blanc

- 3 clous de girofle

- Thym et 2 feuilles de laurier

 

* Faire revenir la viande dans de la margarine ou de l'huile

* Saupoudrer de 2 cuillères de farine et remuer
* Ajouter le fond de veau, le vin, couvrir d'eau et remuer

* Eplucher les carottes et les oignons
* Couper les carottes en rondelles et les oignons (sauf une moitié piquée avec les clous de girofle), puis les ajouter, ainsi que les champignons, le thym et le laurier.
* Laisser mijoter à feu très doux environ 1h30 à 2h00 en remuant.
* Dans un bol, bien mélanger la crème fraîche et le jus de citron.

* Ajouter ce mélange au dernier moment, bien remuer et servir tout de suite.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 05:06

Sylvie, I'm sorry !

Mon goût pour les fromages coulants ne vous surprend plus !

J'étais en courses samedi dernier à Leclerc, dans le rayon fromages et  mes yeux ce sont portés sur un produit que je n'avais jamais vu dans ces rayons : un bon camembert enrobé de chapelure me tendait les bras !

Ni une ni deux, je l'embarquais dans mon caddie.

Il finit dans le four, dans un salon UV pour fromage, entrain de se faire dorer

SSA52100

Quelques pommes de terre cuites à la graisse d'oie et le tour était joué.

Il ne restait qu' à le déverser sur les pommes de terre

SSA52103

Et voilà un vrai festin de roi et de reine !!!!!

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
4 octobre 2006 3 04 /10 /octobre /2006 05:20

Samedi soir nous recevions. Vous avez eu le compte rendu et dimanche midi nous étions à notre tour invités chez Hervé et Laura. Hervé nous avait concocté un délicieux repas asiatique. Nous nous sommes régalés.

Le soir, personne n'avait trop faim, juste une petite place.

J'avais des pavés de rumsteack au frigo. Je voulais les griller et les accommoder tout de même d'une façon originale. Cette recette Marmiton m'a immédiatement interpelée. J'avoue avoir été un peu sceptique sur les éloges qui en étaient faites tant elle parait simplissime.

Et bien, nous sommes tombés en amour (comme disent les canadiens francophones) devant cette assiette. C'était frais, surprenant, délicieux, original et prêt en 8 mn, pas une minute de plus !

En somme, une bonne surprise du dimanche soir

Pavé de rumsteack à la florentine

SSA52084

Ingrédients pour 4 personnes :


- 4 pavés de boeuf de 200 grammes
- 1 roquette ou du mesclun
- 1 morceau de parmesan 
- huile d'olive vierge 
- vinaigre balsamique
- sel de Guérande
- poivre du moulin

* Faire une sauce salade avec de l'huile d' olives, du vinaigre balsamique, sel, poivre, et aux choix selon votre goût échalotes, ail....Mélanger avec la salade

* Déposer la salade dans les assiettes afin de créer un lit pour les pavés.

*  Faire griller les pavés dans un peu d'huile d'olive selon votre choix de cuisson (bleu pour moi, saignant, à point, ..). Saler et poivrer

* Déposer les pavés sur le lit de salade.

* Recouvrir les pavés avec du parmesan que vous raperez manuellement ou en copeaux.

* Arroser les pavés d'un peu d'huile d'olive et un  peu de vinaigre balsamique.

PS : Ne râtez pas l' émission sur France 2 ce soir  bando_drda_accueil

L' émission sera consacrée à

" l' école de la cuisine francaise"

0410060305

"Chaque année, des centaines d'étudiants venus du monde entier viennent apprendre la cuisine française, dans l'espoir de pouvoir ouvrir leur propre restaurant, une fois de retour dans leur pays. Aujourd'hui, on recense près de cinq-mille restaurants français dans le monde dirigés par des chefs étrangers. Au coeur de la région lyonnaise, une école japonaise accueille cinquante apprentis triés sur le volet. Parmi eux, Ryo, originaire de Tokyo, qui s'apprête à partir en stage dans un prestigieux restaurant étoilé. Quant à Marta, une jeune Italienne, elle entame sa dernière année à l'Institut Paul Bocuse et rêve d'ouvrir un établissement à Milan. Enfin Craig, un Américain, qui a suivi une formation en France auprès des plus grands chefs, est aujourd'hui à la tête d'une des meilleures tables de la région de New York."

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
30 septembre 2006 6 30 /09 /septembre /2006 05:03

Une recette toute simple aujourd'hui, pour les amateurs de cidre (ils aiment tous cela à la maison)

Source Marmiton

Roti de porc au cidre

SSA51984

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 1 rôti de porc pris dans le filet (environ 800 g)
- 1 bouteille de cidre doux
- thym, laurier (ou autres selon envie)
- 3 clous de girofle
- 3 gros oignons
- 1 poignée de gros sel
- légumes d'accompagnement (pommes de terre, carottes,  champignons)

Mettre le rôti de porc dans un saladier.

Ajouter le thym, le laurier et les clous de girofle et recouvrir de cidre.

Laisser mariner au moins une heure en retournant le rôti s'il n'est pas entièrement couvert.

Sortir le rôti de la marinade, le placer dans un plat allant au four.

Le frotter avec le gros sel.

Disposer les légumes autour du rôti (oignons émincés, pommes de terres coupées en deux, carottes en petits morceaux, champignons frais coupés en grosses lamelles)

Verser dans le plat la marinade et le reste de cidre le cas échéant.

Enfourner à four chaud (200°C - thermostat 6-7) pendant 1 h 30 en surveillant la cuisson et en retournant le rôti de temps en temps.

S'il reste beaucoup de cidre au fond du plat, on peut épaissir avec un peu de maizena préalablement diluée.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
29 septembre 2006 5 29 /09 /septembre /2006 05:06

Virage à 360 ° aujourd'hui. Après avoir cuisiné un classique de la cuisine française, retour à une cuisine plus exotique avec un classique de la maison, le porc à l' indienne (source Marmiton). J'adore les recettes qui comportent plein d' épices. D'autant plus, qu' à la maison, chez mes parents (il y a bien longtemps ;o ), jamais nous ne goûtions ce type de recette. En fait mon père boucher et ma mère cuisinaient des recettes classiques de la cuisine françaises. En semaine, nous avions droit à un steack, un poulet petits pois, du rôti de porc, de la palette à la diable,  des cotelettes de porc, un lapin avec l'oignon à côté. On se battait pour l'oignon et il ne leur serait pas venu à l' idée en mettre un par personne ! C'est comme pour le foot : si chacun a son ballon, personne ne veut le piquer aux autres non ?

Le mercredi, devenu jour de repos hebdomadaire lorsque j' étais en dernière année de maternelle, était un jour particulier : le jour du marché !! Direction le marché et achat de LA tarte au fromage ! le plaisir du Père.... En repas, les classiques frites accompagnées d'entrecôtes ou de poulet (un vrai poulet frites salade !! HUMMMMM)

Le dimanche, c'était plutot gigot, rosbeef. Nous avions " de la visite" ??? chic chic ..A nous le foie gras, le couscous, le saumon en Bellevue, les coquilles St Jacques.....Mais lorsque la visite venait de Hte Garonne d' ou est originaire ma mère, c'était choucroute d'office...

Point de cuisine exotique et point de cuisine sucrée salée....

Porc à l' indienne

SSA52043

Ingrédients pour 6 personnes

  • 1, 2 kg de porc coupé en dés
  • 2 gros oignons
  • 1 c à soupe de gingembre frais râpé
  • margarine ou huile
  • 1 c à soupe de farine
  • 2 c à soupe de curry
  • quelques gouttes de jus de citron
  • 1 dl de lait de coco
  • 2 c à soupe de creme fraîche (facultatif)
  • 1 petites boîte de tomates pelées ou 2 c à soupe de concentré de tomates
  • 1 cube de bouillon de boeuf
  • 1 pomme épluchée coupée en dés
  1. Peler l'oignon et le hacher
  2. Faire revenir la viande dans la margarine puis la retirer
  3. Faire suer les oignons.
  4. Ajouter la farine, le curry et remuer constamment
  5. Ajouter le sel, les tomates, le lait de coco, le cube de bouillon et la pomme. Remuer
  6. Couvrir et mijoter pendant 1 heure. Liez avec la creme fraîche (facultatif)

SSA52042

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
28 septembre 2006 4 28 /09 /septembre /2006 05:21

 

Lors des journées du Patrimoine, la semaine dernière, nous sommes allés visiter le lycée hôtelier de Metz. Je trouvais l' initiative très intéressante car la cuisine fait bien partie de notre Patrimoine national et régional.

 

Le lycée avait bien fait les choses en nous proposant une promenade culinaire assortie de 3 dégustations : du navarin d'agneau, du boeuf en daube et du pâté lorrain. Nicolas et Pauline sont tombés à genoux en goûtant le 1er plat qu'il a fallu refaire très très vite

 

Navarin d'agneau

 

SSA52026

pour 4 personnes

600 g d épaule d' agneau désossée

1 gros oignon

2 carottes (j'en ai mis plus )

250 g de pommes de terre

3 navets

150 g de champignons de Paris

1/2 boîte de concentré de tomates

1 grand verre de vin blanc

huile

farine

sel

poivre

bouquet garni

  1. Dégraisser et tailler en cubes la viande d' agneau

  2. Préparer des oignons et carottes en morceaux et confectionner un bouquet garni (ou utiliser un cube de bouquet garni :o) ))

  3. Dans une cocotte qui va au four, faire revenir les dés d'agneau dans de l' huile chaude

  4. Préchauffer le four à 160 °

  5. Ajouter les carottes et les oignons

  6. Ajouter 2 cuillères à soupe de concentré de tomates

  7. Singer (enrober de farine) . 

  8. Mouiller de vin blanc, mettre le bouquet garni, saler et poivrer

  9. Enfourner et cuire au Four durant 2 heures, 2 h 30

  10. Ajouter les pommes de terre et les champignons 45 mn avant la fin de la cuisson

Nous nous sommes régalés !!!

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
26 septembre 2006 2 26 /09 /septembre /2006 05:03

 

Ce plat fait partie des succès de la maison.

Il est assez typique de l' Est de la France où, comme en Allemagne, nous aimons cuire le chou rouge.

Certains aiment le chou cuit avec du vin rouge. Je le cuisine sans car je pense que le rendu de jus du chou est bien suffisant.

Potée de chou rouge aux pommes et aux châtaignes


 

SSA52025

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :

- 1/2 chou rouge
- 4 pommes
- 4 saucisses fumées  ou non fumées (de belles saucisses à potée)
- 1 boîte de chataignes
- huile ou margarine
- sel et poivre

 

Mettre de l'huile ou de la margarine dans un faitout.

Ajouter le chou rouge grossièrement coupé en lamelles, saler et poivrer.

Ajouter les chataîgnes.
Remuer.

Rajouter les saucisses.

Remuer en cours de cuisson

45 mn avant la fin de la cuisson, ajouter les pommes
Couvrir et laisser cuire à feu doux durant 1h30 voir plus. (la potée d'hier a cuit à feu très doux durant 3 heures)

Ce plat se réchauffe doucement sans problème

 

SSA52021

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
18 septembre 2006 1 18 /09 /septembre /2006 05:01

 

Je vous propose un classique de la cuisine alsacienne, le Baëckeoffe ou Baëckeoffa. Pourquoi 2 intitulés ? Quelle est la différence ? Et bien, elle est toute géographique. Le Baeckeoffe est cuisiné dans le Bas Rhin (le département du haut, du Nord de l 'Alsace) et le Baeckeoffa est cuisiné dans le Haut Rhin, le département au sud de l' Alsace.

Donc pour pousser la différence jusqu'au bout, on peut cuisiner et accompagner le Baeckeoffe avec un vin d' Alsace basrhinois par exemple de la Cave de Cleebourg et un Baëckeoffa par un vin du Haut Rhin, de Riquewhir par exemple. Voici la route des vins alsacienne pour vous y retrouver. Mais, bon, c'est vraiment pour les puristes !

 

Baeckeoffe ou Baeckeoffa


 

SSA51947

 

ingrédients pour 6 -7 personnes (2 terrines moyenne ou 1 grosse)

  • 300 g de viande de boeuf à bouguignon (paleron...)
  • 300 g de viande de porc
  • 300 g de viande d'agneau (collier, épaule..)
  • 1 pied de porc (facultatif)
  • 1,2 kg de pommes de terre
  • 6 carottes
  • 3 oignons
  • sel, poivre

   pour la marinade :

   - 1 bouteille de blanc sec d' Alsace (sylvaner par exemple)

   - un oignon piqué de clous de girofle

   - laurier, thym, 2 gousses d'ail épluchées

   - sel, poivre

 

  1. La veille, préparer la marinade en mélangeant tous les ingrédients pour marinade ci dessus.
  2. Couper les morceaux de viande en dés d'environ 4 cm de côté
  3. Mettre les dés à mariner 24 heures
  4. Le lendemain, éplucher les pommes de terre, les carottes, les oignons et les couper en fines rondelles.
  5. Dans la terrine, alterner une couche d'oignons, une couche de pommes de terre, une couche de carottes et une couche de viande. Saler et poivrer après chaque couche.
  6. Si vous mettez un pied de cochon (parceque vous aimez ça ou parceque vous voulez qu'il apporte son côté gélatineux), le disposer au milieu de la terrine.
  7. Recouvrir du jus de la marinade.
  8. Fermer le couvercle en le lutant (pour luter, faire un cordon de pâte en mélangeant de la farine avec de l'eau et repartir ce cordon sur le tour du couvercle, là où il est en contact avec la terrine).
  9. Cuire à 200° environ 2 h 30. Si vous ne lutez pas le couvercle, cuire à 180° environ 1 heure 30.

SSA51943SSA51944

La viande qui marine (photo 1), la terrine avant cuisson (photo 2)

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
13 septembre 2006 3 13 /09 /septembre /2006 04:52

 

Comme je vous le disais sur mon billet de dimanche dernier, toute la famille n'a pas souscrit à mes flammekueche aux poireaux et munster.

Lorsque vous les préparezet, vous entendez par ci par là des "beurck , ça pue" "on va pas manger CA !" " Tu sais bien qu' j'aime pas"... Ca vous rappelle des choses que vous entendez hein ?

Ils sont tous fait sur le même moule !

Lorsque j'entends toutes ces gentilles remarques juvéniles, je réponds "ce sera ca ou rien !" On n'est quand même pas au restau non ?!

Mais bon, dans ma grande bonté maternelle d'ancienne mère allaitante et actuelle mère aimante, je me suis dis "allez, on va leur faire un test de flam. Si c'est bon, cela leur fera plaisir, si ce n'est pas bon, ce ne sera pas pire que s'ils avaient goûté aux flam au munster !


J'ai récupéré 2 fonds de flam qui étaient prêtes à se faire tartiner de poireaux et mmunster, j'ai ouvert mon frigo et suis allée chercher une boîte...

et voilà ...

Flammekueche de la mer


SSA51904

  • Pour 2 flammekueche

 

  • 1 boîte de thon au naturel
  • 1 mozzarella
  • du gruyère râpé
  • 1 cuillère à café de concentré de tomates
  • 1 petite boîte de crevettes
  • 3 cuillères à soupe bien pleines de creme fraîche
  • sel poivre
  1. Préchauffer le four à 200 °
  2. Ouvrir les boîtes de thon et de crevettes et égoutter
  3. Dans un saladier, écraser à la fourchette le thon
  4. Ajouter la creme fraiche, le concentré de tomates, le sel et le poivre et mélanger
  5. Etaler sur la pâte à flam
  6. Répartir les crevettes et le gruyère râpé
  7. Ajouter la mozzarella coupée en gros dés
  8. Enfouner environ 10 - 15 mn
  9. Servir chaud

Vous entendrez alors des "Hum, c'est super bon ! On dirait ta pizza au thon avec une pâte plus fine !"

C'est vrai, j'aurai pu faire une pizza ! ...ou ils auraient pu manger de la flam aux poireaux ou au munster ;o) !


 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
11 septembre 2006 1 11 /09 /septembre /2006 04:52

 

Ca y est !!!!!

J'ai passé le pas !

J'ai fait mon premier gigot de 7 heures. Sur Marmiton, le sujet est récurrent. S'il y a une recette sur Marmiton qui fait parler d'elle, c'est celle-ci

C'est vrai que c'est un peu rebutant de se dire que l'on va cuire un gigot durant 7 heures. Comment faire pour le manger le midi car si je calcule bien 12 h  - 7 heures cela fait 5 heures ? Je ne vais quand même pas me lever à 5 heures un dimanche hein !

Plusieurs solutions se présentent à moi :

1) Le faire pour le dîner

2) Le cuire en 2 fois pour le midi

3) me lever Faire lever un membre de la famille en le rémunérant au tarif heures sup

4 ) Mettre la veille au soir, la programmation de mon four en route. (Grace à la poisse que porte Tatyval.....  A chaque fois qu'elle va quelque part, un appareil électroménager tombe en rade. J'en ai fait les frais fin novembre avec mon four et ma soeur Fabienne en aout avec son lave-vaisselle)

Donc Mesdames, si vous en avez assez de four lave-vaisselle, frigo, micro'ondes, aspirateur, homme , invitez Tatyval....Grace à ses ondes négatives, l' apprareil tombera en panne même avant son arrivée et ainsi votre chéri vous en offrira un tout beau, tout neuf

J'ai opté pour la solution n° 4.

Gigot de 7 heures


 


SSA51917

 

 

 

 

Ingrédients (pour 10 personnes) :

- 1 gigot d'agneau de 2,5 kg
- 200 g de carottes
- 300 g de petits oignons
- 500 g de tomates pelées, épépinées
- 1 bouquet garni (thym, laurier, persils, clou de girofle)
- 30 cl de bouillon de boeuf
- 10 cl d'huile d'olive
- 10 cl de cognac
- 50 cl de vin blanc
- sel et poivre

 

Saler et poivrer le gigot, le faire revenir dans de l'huile chaude.


Déposer le gigot dans la cocotte, entourer des carottes, des oignons et des tomates.
Ajouter le reste des ingrédients, saler et poivrer.

Faire cuire 7 heures au four à 170°C (thermostat 5-6).

Surveiller la cuisson et rajouter de l'eau si nécessaire.

Rectifier l'assaisonnement et servir à la cuillère dans la cocotte (la particularité de ce gigot est d'être fondant au point qu'on puisse le couper à la cuillère).

 

 

En images...Beaucoup d'images parcequ'il le vaut bien !!!!

 

Avant la cuisson

SSA51909

 

Pendant la cuisson

SSA51910 dans ma cocotte Cousances, Cousances les forges(c'est en Lorraine, en Meuse !!) Je viens d'ailleurs de découvrir que mon "attrape couvercle" en plastique s'enlève en coulissant pour permettre à la cocotte d'aller au four !

 

Après la cuisson

SSA51914SSA51916

 

l'accompagnement

SSA51913

 

Le résultat :

Ce matin à 7 h, cela embaumait dans toute la maison

C'est un gigot de la mort ! Qui méritait bien un accompagnement aux trompettes de la mort

C'est fondant. Tous les enfants en ont mangé et ont apprécié (un exploit olympique)

 

A faire, refaire re refaire sans hésitation

 

Vin conseillé : un vin rouge sec et léger au nez assez intense

- un Côteaux du giennois

- un Saint Nicolas de Bourgueil

- un Bordeaux rouge

 

ou un vin rosé sec et assez puissant

- Côtes du Rhône villages rosé

- un Bandol rosé

- un Bordeaux clairet rosé

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
10 septembre 2006 7 10 /09 /septembre /2006 05:27

 

Si vous commencez à me connaître, vous remarquez que, contrairement à Sylvie qui a une aversion au fromage, moi, je m'en fait ..... !

Ceux que je préfère sont les fromages avec du goût, plutôt crémeux en général.

Ce n'est pas du goût de toute la famille, j'ai donc aménagé des "flam" pour les enfants et je vous les présenterai en fin de semaine

J'ai découvert il y a 2 ans environ, une recette délicieuse et surtout originale de Flammekueche. D'habitude, nous la rencontrons aux lardons, creme.....

Celle que je vous propose est au munster et aux poireaux.

J'utilise de la pâte à Flammekueche que je trouve en hypermarché, ici en Moselle. Si vous n'en avez pas chez vous ou que vous êtes moins fainéante que moi, vous pouvez la réaliser vous même à partir du lien que je vous ai indiqué.

Vous aurez également besoin de Carvi. Si vous voulez voir sa p' tite tête c'est .

Cet épice est cultivé en Europe du Nord et en Europe Centrale. Il est appelé Cumin des prés, anis des Vosges ou faux amis. Sa graine est moins poivrée que le cumin et est légèrement anisée. Le carvi se déguste aussi avec du...munster bien sûr !

Je vous assure que cette recette vaut le détour !

Merci à Philomène (Mamie Batox) de l'avoir proposée sur Marmiton

Flammekueche aux poireaux et au  munster

 

SSA51894

(avant cuisson)

 

 

 

 

Ingrédients (pour 4 personnes) :
- 4 pâtes de flammekueche toute prête ou à réaliser (voir ci-dessous)
- 50 g de beurre
- 5 blancs de poireau
- 1 munster
- 2 grosses cuillères à soupe de crème épaisse
- sel et poivre
- graines de carvi

 

Ingrédients pour la pâte

- 250 g de farine

- 120 ml d'eau tiède

- 30 ml d'huile

- 1 pincée de sel

 

Préparer sa pâte:

* Mélanger la farine et le sel et ajouter l'huile et l'eau tiède.

* Bien pétrir au robot (avec le crochet)

* La pâte est prête.Vous pouvez l'étaler immédiatement ou la mettre dans un film alimentaire au frigo

* Il ne reste plus qu'à l'étaler en 1 morceau ou plusieurs fonds à mettre sur une plaque de four sur laquelle vous avez déposé du papier cuisson

 

 

* Lavez les poireaux, coupez-les feuilles vertes, pour conserver les blancs.
* Détaillez-les en rondelles.
* Préparez une fondue de poireaux: sur feu doux à moyen, faites réduire votre poireau dans le beurre pendant environ 1 heure (vous pouvez même ajouter une lichette de vin blanc); salez, poivrez.
* Quand les poireaux sont bien cuits, ajoutez la crème.
* Laissez réduire quelques minutes.
* Préchauffez le four à thermostat 6-7 (200°C).
* Etalez finement la pâte .
* Etendez la fondue de poireaux sur l'ensemble.
* Coupez le munster en dés, puis éparpillez le fromage sur toute la surface et saupoudrez de carvi selon votre goût.
* Enfournez 30 minutes (selon votre four) en surveillant la cuisson.

 

SSA51902

(après cuisson)

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
1 septembre 2006 5 01 /09 /septembre /2006 05:05

J-1 avant ma 4 eme rencontre Marmiton, demain en Alsace chez Gabriella....

Cela va être une rencontre très particulière : tout d'abord parceque elle sera quasiment "lorraine". Valérie 57 de Metz, Micheline des Vosges, Kila de Nancy et leurs moitiés seront de la partie.

Et d'autre part, parceque pour la 1ère fois, comme je suis rentrée de vacances le week end dernier, je n'ai pas eu le temps de faire des tests culinaires. J'aime le risque !

Je vais donc faire comme Kila et me coller aux fourneaux en dernière minute.

Je verrai bien si les copines de Marmiton sont des vraies copines.

Soit c'est bon et elles me feront des gentils compliments, soit c'est complètement dégueu et la 2 options :

Les copines : Ben Coco, c'est pas mal. Tu as du galérer mais il manque un petit quelque chose...Ou c'est une épices que je sens......

Les pas copines (qui se confie à sa voisine de droite) : ben la Coco j' sais pas c' qu'elle a fumé, mais elle est quand même pas au niveau ! Chais pas s' qu'elle est venue fout' ici ! C'est horrib' son truc ! Ca ressemble à rien..;et pis son gout infâme !!!!

Non j' déconne !!! Elles sont toutes adorables et pis on se connais presque toutes.

J'ai hâte de les revoir !!

En attendant une petite recette

Encore uen recette d'un blog que je visite tous les jours : celui de péché de Goumandises. Ce blog regorge de bonnes recettes et de présentations magnifiques.

Voici donc mon clin d'oeil à Choupette ;o)

PICT0010

Sauté d 'agneau aux olives et aux citrons confits

Préparation 20 mn
Cuisson 40 mn

Ingrédients pour 6 personnes :

- 1 épaule d' agneau coupée en dés de 3 cm
- 2 oignons rouges émincés
- 200 g d'olives
- 2 gousses d'ail
- 1 citron confit
- 15 cl de bouillon de volaille
- 3 c à s d'huile d'olive
- margarine
- 1 feuille de laurier
- 2 clous de girofle
- 1 c à c de paprika

* Dans une cocotte mettre la margarine et faire revenir les oignons.

* Ajouter la viande et la faire revenir à feu vif durant environ 10 mn.

* Remuer de temps en temps

* Ajouter le sel, le poivre et le paprika. Remuer

* Ajouter le citron confit en lamelles, les clous de girofle, le laurier et le bouillon.Couvrir

* Cuire à feu moyen durant 30 mn et doux durant 20 mn-25 mn

* Ajouter les olives en fin de cuisson ou au réchauffage si le plat est préparé par avance

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
30 août 2006 3 30 /08 /août /2006 05:05

Les marmitonnades reprennent doucement (pas comme le boulot! )

Difficile de reprendre le rythme bien que les enfants ne rentrent que cet après midi !

J'ai cuisiné hier soir une recette  avec des ingrédients que j'aime beaucoup : Le Banyuls et les poivrons rouges.

J'ai d'ailleurs appris cet été par mon oncle qui entretient un super potager, que les poivrons verts et les poivrons rouges, c'est pareil, c'est la même chose, en plus"mûr" pour le rouge. Vous saviez vous ? Certainement. Je pensais qu'il s'agissait de 2 variétes différentes.

Pas forte la fille !

Allez, voici la recette

Sauté de veau au Banyuls et aux poivrons rouges

Pour 4 personnes

- 600 g de blanquette de veau coupée en dés

- 1 cuillère à soupe de miel

- 2 poivrons rouges épluchés et coupés en petite lamelle

- un peu de romarin

- 12 cuillères à soupe de Banyuls

- le jus d' un citron

- 1 cuillère à soupe rase de sauceline (ou un peu de Maïzena)

- margarine

- sel poivre

* Dans un saladier, verser le vin, le miel et le citron

* Mélanger et ajouter le veau coupé en dés de 3 cm

* Faire blanchir les poivrons coupés en petites lamelles dans de l'eau boulllante durant 4 mn après ébullition

* Dans une sauteuse, mettre la margarine.

* Lorsque la margarine est chaude, verser le veau. Faites le revenir à feu vif. Remuer

*  Baisser le feu (moyen) et ajouter la marinade, les poivrons égouttés, le romarin et  la sauceline. Remuer.

* Saler, poivrer et couvrer

* Laisser cuire à feu moyen 30 mn. Servir avec des pâtes ou du riz

PICT0004

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
28 août 2006 1 28 /08 /août /2006 04:48

Les marmitonneries reprennent tout doucement.

Rien de fabuleux. Nous reposons notre estomac....

La flegme, le repassage, le ménage, le rangement, le courrier, ......

Pfff ......

Qu'ai je rapporté dans mes bagages ?

Entre autre, une recette de Gervais, une recette dont je n'avais jamais entendu parlé (normal, chui pas du coin ;o) et pis, on peut pas tout connaître d'abord !....

La recette d'un plat catalan..un régal de chez régal

Comme dit Gervais "c'estun plat d'hiver..." mais bon, comme nous sommes en automne ici en Moselle où nous avons un temps à "reprendreleboulotsansregret" !, je vous le présente

Les Boulettes de Picoulate

Ingrédients pour 6 personnes

* 350 g de veau hâché

* 350 g de boeuf hâché

* 350 g de porc hâché

* 1 oeuf

* 2 tranches de pain de mie

* 3/4 d'un verre de lait

* 1 bouteille de vin rouge (Languedoc par exemple)

* Thym

* Laurier

* 12 pruneaux

* 1 boite de tomates concassées

* 2 échalottes

* Un peu de farine

* 6 pommes de terre roses

* 1 paquet ou 1 boîte d'olives vertes (dénoyautées pour ne pas s'embêter)

* 1 verre de muscat de Rivesaltes

* sel poivre

- Mélanger l' oeuf, la viande une échalotte, le pain de mie émietté, du sel du poivre et le lait dans un saladier et faire des boulettes de 3 à 4 cm de diamètre. Les fariner.

- Dans une casserole, faire revenir les boulettes dans l' huile ou la margarine.

- Réserver

- Mettre  les échalottes à revenir

- Puis le vin rouge, le muscat, les épices, le sel, le poivre, les pruneaux et les tomates

- Mijoter à feu moyen durant 30 mn

- Ajouter les boulettes et cuire à feu doux, à couvert 50 mn à 1 heure.

- 40 mn avant de la fin ajouter les pommes de terreépluchées et coupées en gros quartiers

- Réchauffer sans modération avant de servir !

boulettes_de_Picoulate

A préparer la veillle car plus c'est réchauffé...MEILLEUR c'est !

A servir avec du riz ou des pâtes

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
23 août 2006 3 23 /08 /août /2006 06:59

NOUILLES CHINOISES FACON COCOPASSIONS

Ingrédients (pour 5 personnes) :

- 1 sachet de nouilles chinoises
- 1 oignon
- 2 cuillères à soupe de miel
- 1 cuillère à café bombé de gingembre râpé
- 2 cuillères à soupe de souce soja
- 4 à 5 champignons parfumés
- 1 poignée Champignons noirs ou parfumés
- facultatif : pousses de bambou



Faire tremper les champignons dans de l'eau tiède durant 15 min.

Faire cuire les pâtes chinoises dans de l'eau bouillante selon le temps indiqué sur l'emballage (souvent 4 minutes).
Les égoutter.

Faire chauffer de l'huile dans une sauteuse.
Y faire revenir un oignon émincé.
Jeter les pâtes dans la sauteuse.
Ajouter la sauce soja, le miel, les champignons essorés et émincés, le gingembre râpé.
Mélanger et servir.

Ce plat ravira vos enfants par son goût sucré

ssa50434

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article
12 août 2006 6 12 /08 /août /2006 07:12

LE PORC AU CARAMEL

Ingrédients pour 4 à 5 personnes :

- 1 kilo de viande de porc

- 4 cuillères à soupe de sucre

- 2 cuillères à soupe de sauce nuoc mam

- 3 cuillères à soupe de sauce soja

- 1 cuillère à café de gingembre frais râpé

- margarine ou huile

- 4 cuillères à soupe de vinaigre balsamique

- sauceline ou maïzena si besoin

- poivre

Couper la viande en dés de 1-2 cm de côté

porc_au_caramel11

Faire dorer la viande dans de l'huile chaude ou de la margarine

Retirer la viande

Ajouter le sucre dans le jus. Mélanger

ajout_sucre_porc_au_caramel1

Dès que le sucre se transforme en caramel

porc_au_caramel_3

porc_au_caramel_4

.....ajouter la viande et mélanger

Puis ajouter la sauce nuoc mam, soja, le vinaigre, le gingembre et le poivre

Faire cuire 45 minutes à feu doux

A 15 minutes de la fin, si la sauce est trop liquide à votre goût, ajouter de la sauceline ou de la maïzena

porc_au_caramel

Bon appétit

Partager cet article

Repost 0
Publié par Cocopassions - dans Plats
commenter cet article